l’ambassadeur Miele Nenad Mlinarevic cuisine comme à la maison

Le simple fait d’entendre le nom Nenad Mlinarevic met l’eau à la bouche de bien des amateurs de grande gastronomie. Il n’y pas si longtemps, ce chef élu « Cuisinier de l’année 2016 » avait deux étoiles Michelin et 18 points Gault-Millau à son actif. Le magicien de la gastronomie a décidé de changer de cap, du moins temporairement, et cuisine à présent pour un large public à la Stadthalle de Zurich, un restaurant éphémère très tendance. Là-bas, il transforme grâce à son savoir-faire culinaire des produits du terroir en délicieux plats aromatiques. Tous les plats sont faits pour être partagés.




L'espace est immense, le plafond est haut et les murs en brique encrassés ont été recouverts à la va-vite de peinture blanche. On a du mal à imaginer qu’il y a un mois encore, la Stadthalle abritait un garage automobile. Les voitures ont évidemment disparu, cédant la place à des tables, des chaises et une longue cuisine ouverte qui occupent l’immense pièce. Des rideaux sombres divisent le restaurant au style industriel en différentes zones, transformant ainsi la halle froide en un loft accueillant.


Un restaurant éphémère de très haut niveau


Dans la cuisine ouverte, Nenad Mlinarevic se tient devant un combi-four vapeur Miele et jette un œil au riz à sushis qu'il a mis à cuire quelques minutes plus tôt. Ce riz lui servira à préparer l’un des quatre plats principaux qu’il sert à la Stadthalle.

« Que je cuisine chez moi, dans un restaurant étoilé ou dans notre restaurant éphémère : la qualité doit toujours être au top. C’est une exigence que je me fixe à moi, à ma brigade et bien évidemment aux appareils de cuisine. Miele partage cette philosophie. C’est la raison pour laquelle l’entreprise familiale me convient si bien », explique le célèbre chef en souriant.




Mlinarevic cherche l’aventure culinaire, ainsi que la proximité avec ses hôtes


Pour Nenad Mlinarevic, la Stadthalle marque le début d'une nouvelle ère. Ce restaurant à durée déterminée que le grand chef a créé avec Valentin Diem, professionnel zurichois  des événements culinaires éphémères, a été conçu en contraste avec son activité précédente. « Ce projet avec cuisine ouverte est pour moi l’occasion de me rapprocher de mes hôtes, d’apprendre de nouvelles choses et d’intégrer d’une manière inédite mes connaissances culinaires dans la conception d'un menu. »

Dans la Stadthalle, on comprend tout de suite ce que Mlinarevic entend par là, et ce à plusieurs niveaux, à commencer par les plats. Du temps où il était chef dans un restaurant deux étoiles, ses clients attendaient de lui qu’il leur prépare des créations sophistiquées, fantaisistes et pleines de fioritures. Dans la Stadthalle, au contraire, il donne la parole aux topinambours, choux de Bruxelles, poulardes, poitrines de porc et autres produits du terroir. La présentation spectaculaire cède la place à une expérience aromatique pour le moins surprenante.


Produits familiers, dimensions gustatives inédites


« Cependant, », ajoute Mlinarevic, « travailler avec des produits que tout le monde connaît et a déjà préparés chez soi représente aussi un immense défi. Comme le client sait quel goût ont les choux de Bruxelles qui sortent de sa marmite, il attend de moi que je leur donne une dimension gustative inédite. »

Mais la simplicité de la préparation des ingrédients et l’ascétisme de la présentation ne sont pas les seules différences fondamentales entre le menu de la Stadthalle et l’ancien univers étoilé de Mlinarevic. La cuisine entièrement ouverte et intégrée à la salle dégage elle aussi cette fraîcheur et cet esprit d’aventure gastronomique - et nous rappelle notre propre cuisine. Très vite, le client a ainsi l’impression de passer la soirée dans la cuisine d’un ami. Quand vient le moment de manger, les plats ne sont pas servis disposés sur une assiette mais dans des bols qui sont posés sur la table et où chacun se sert à volonté. Cette idée pour le moins sympathique débouche sur des conversations autour de la nourriture tout en faisant oublier que l’on se trouve dans un restaurant. Et non pas dans la salle à manger de Nenad.


Encadré menu


Le « Cuisinier de l’année 2016 » et ambassadeur Miele Nenad Mlinarevic sert dans la Stadthalle un menu composé de 8 plats avec de la viande et du poisson ou végétarien


Entrée

Saumon, raifort, ponzu, algues et radis et

Tartare, chou frisé, moutarde, poitrine fumée et pain

Choux de Bruxelles, colza, boule de Belp et oignons et

Poitrine de porc, laitue, pickles, coriandre et piment


Végétarien

Edamame, riz sauvage, soja, piment doux, oignons et coriandre et

Chou-fleur, ciboulette, jaune d’œuf et chapelure et

Choux de Bruxelles, colza, boule de Belp et oignons et

Brocolis, ponzu et miso


Plat principal

Poularde, brocolis, sésame, salade d’herbes et miso et

Sandre, chou blanc, poireaux, citron et bonite et

Bœuf, champignons, piment et tomates


Végétarien

Kernotto, champignons, poireaux et chou frisé et

Tortilla, feta au lait de vache, piment, tomates et persil et

Topinambour,  amandes, ail fermenté et herbes


Dessert

Bombe de table


Encadré Stadthalle

1er décembre – 23 décembre 2017, 4 janvier – 3 février 2018, Lun - sam 17h30 – 24h

Menu composé de 8 plats (4 entrées, 3 plats principaux, 1 dessert), Prix, boissons non comprises : 95 francs


Adresse :

Die Stadthalle, Morgartenstrasse 5, 8004 Zurich

 Réservation en ligne uniquement